Coline Perdrier

Coline Perdrier a débuté sa thèse à l’Université de Montpellier et plus particulièrement au sein de l’UMR IATE (Ingénierie des Agropolymères et Technologies Emergentes) en novembre 2019. Désireuse de pouvoir utiliser la puissance du vivant pour concevoir des solutions plus durables tout en appliquant les principes de l’économie circulaire, elle effectuera ses recherches dans le cadre du projet LOOP4PACK. Tout au long de son doctorat, elle se chargera d’étudier les stratégies d’obtention de polyhydroxyalcanoates (PHAs) aux propriétés maitrisées via l’utilisation de cultures pures. Ses travaux porteront donc majoritairement sur la tâche 1 mais également sur la tâche 3 notamment pour caractériser les polymères et matériaux obtenus avec des interactions fortes avec la tâche 2.

Coline Perdrier est ingénieure chimiste diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM) en 2019 avec une double formation en Chimie et Bioprocédés pour le développement durable (réalisée à Montpellier SupAgro). Elle a déjà eu une expérience pratique en biotechnologies lors de son stage de fin d’études au sein de l’INRAE à Rennes portant sur des procédés de culture de microalgues pour la valorisation des digestats issus de méthanisation.

Pour un descriptif plus détaillé de son sujet de thèse, cliquez ici